Danemark : De Aarhus à Copenhague

Quoi faire à Aarhus ?

DSCF0718
Activité principale…faire les idiots !

Après avoir visité la pointe nord du Danemark, nous nous sommes rendu à Aarhus pour voir le fameux rainbow

Ce toit circulaire multicolore donne une vue panoramique sur la ville. C’est aussi un petit terrain de jeu pour petits et grands enfants qui s’amusent à parler suffisamment fort pour faire faire le tour au son de leur voix. Attention cela peut vite devenir très bruyant. Pour vous y rendre il vous faudra vous acquitter du droit d’entrée au musée des beaux-arts Aros. Ce dernier ne manquera pas d’éveiller votre curiosité à travers les différentes expositions temporaires ou permanentes.

Nous avons ensuite poursuivi notre journée dans la vieille ville avant de reprendre la route pour nous diriger un peu plus vers le sud. Bien entendu, comme de nombreuses villes européennes, il est possible d’en découvrir davantage, mais pour cette fois, nous avions notre compte. Nous ne sommes pas vraiment des grands fans de villes et musées.

Où dormir / où se garer ?

Nous sommes arrivés en fin de journée et avons suivi notre application favorite pour trouver un endroit où dormir. Nous avons donc fait halte sur le parking gratuit d’un parc entre forêt et bord de mer. Ce qui a bien occupé notre soirée avec une petite promenade et un coucher de soleil sur la ville. A noter qu’il y avait des sanitaires irréprochables et accessibles aux personnes à mobilités réduites.

En ce qui concerne le centre-ville, nous avons décidé de nous y rendre avec notre véhicule. Cependant, un arrêt de bus se trouve juste en face du parc et permet certainement de vous rendre en ville. Nous avons pu trouver une place dans une rue très proche du vieux centre mais bien évidemment payante.

Quoi faire à Odense ?

Si les crocus de Hollande nous annonçaient l’arrivée du printemps, l’hiver ne voulait pas qu’on l’oubli de sitôt. C’est donc avec quelques centimètres de neige que nous nous sommes réveillés et que nous avons commencé notre journée dans la ville d’Odense.

P1060299DSCF0736Odense

Nous avions hâte de visiter cette fameuse ville où a grandi Christian Andersen, grand auteur de contes pour enfants. Nous avons donc commencé la visite de la ville par sa maison d’enfance où nous avons pu y découvrir sa famille.

DSCF0793

De là nous avons ensuite suivi un parcours dans la ville (petits pas rouges) qui mène aux différents endroits qui lui étaient significatifs. Un parcours très intéressant si vous voulez en savoir plus, sur qui était ce fameux auteur. Nous avons interrompu notre parcours pour visiter le musée de la locomotive et malheureusement nous avons joués un peu trop longtemps au conducteur de train et avons fait les frais du fameux retard de trains. Conséquence, nous nous sommes retrouvés devant les portes fermées du musée Andersen, car les visites se terminent à 16h en hors saison !

 

Cependant, le musée de la locomotive et du train à vapeur a été une superbe expérience. Celui-ci nous a offert un voyage dans le voyage ! D’abord dans le passé car nous avons pu voir l’évolution des locomotives à travers le temps mais aussi dans notre imaginaire, quand nous nous sommes soudainement mis à penser à voyager à bord d’une locomotive autour monde. Faut dire que certaines locomotives offraient un séduisant confort ! Et histoire de vous immerger un peu plus, le musée à garder en marche une locomotive à vapeur pour vous offrir un court trajet à son bord…

Où dormir ?

Le parking gratuit situé en face du zoo aura fait l’affaire pour deux nuits et se trouve à 35 minutes à pied de la maison d’enfance de Christian Andersen.

Quoi faire à Copenhague ?

Nous voila à la capitale danoise, si vous recherchez des informations sur les musées vous êtes mal tombé car ce n’est pas ce qui nous a amené dans cette grande ville nordique. En effet, après avoir passé presque un an en Islande Loïc était plus que ravi de me présenter son ami Aevar, parti s’installer au Danemark.

Rendez-vous prévu en soirée, nous profitons donc de l’après midi pour découvrir le fameux parc d’attraction le Tivoli. Immersion dans divers mondes ou petit et grands profitent des gourmandises, découvrent des spectacles ou encore prennent une dose d’adrénaline dans des manèges plus ou moins anciens, ce qui fait d’ailleurs le charme de ce parc. Cependant, l’entrée est payante, soit 120 DKK (environ 16 euros) par personne, et ceci vous donne juste le droit de passer la porte. Si vous souhaiter profiter des attractions ou bien goûter aux nombreuses gourmandises, la note peu très vite grimpée.

Puis direction le centre ville afin de se remplir le ventre sans louper les petites ruelles très charmante et les boutiques touristiques. Je n’ai pas pu m’empêcher de trainer Loïc dans deux trois magasins pour aller voir tous ces petits trolls. Vous vous rappeler

DSCF1012

vous aussi, on en avait au bout de nos crayons !!!! Des magasins qui rappellent des souvenirs d’enfance, dur de résister aux achats…d’autant que l’un des trolls est à l’effigie de C. Andersen… quoi vous ne trouvez pas qu’ils ont des têtes à craquer ???
Bon ce n’est que le début du voyage, Loïc et les prix affichés me convainquent de laisser le porte monnaie au fond du sac.

 

Où manger, où boire un verre ?

Un restaurant dans le centre de Copenhague ? Pour nous c’était indien ! Budget moyen ( 70 euros pour deux avec une boisson chacun), la qualité est au RDV et il y a ce qu’il faut dans l’assiette pour tenir toute la soirée derrière. On vous prévient tout de même, c’est très, très épicé ! Bien plus que dans les restaurants indiens que nous connaissons en France.

Pour ce qui est d’un endroit où boire un verre, alors là on en a testé plusieurs. Grâce à notre « guide » et ses deux amis. Nous les avons d’abord rejoins au Brønnum cocktail bar, attention tenue correcte exigée ! Nous avons bien failli ne pas rentrer, heureusement que nous étions attendus. Il aura fallu que l’on mette au placard notre sac à dos et nos doudounes… on devait sans doute faire tâche dans le décor ! La suite n’a pas été désagréable et ils ont le mérite de servir de bons cocktails. Bien sûr, le budget s’aligne au prestige du lieu. Après ce premier bar, nous prenons la direction d’un second, moins guindé cette fois. Le Strøm, également un bar à cocktail mais les tarifs sont déjà plus abordables. Nous finirons la soirée dans une boîte de nuit jusqu’à sa fermeture, et oui que voulez-vous c’était des retrouvailles, les gars ne pouvaient plus se lâcher. On remercie notre trio de locaux pour nous avoir fait découvrir Copenhague de nuit…ça déménage !!!

Où dormir ?

Vous pourrez trouver un parking gratuit, à proximité de la plage dans un quartier calme. Le centre-ville est facilement accessible en métro.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :