Pays-Bas : Visiter l’île de Texel

Quoi faire à Texel ?

L’île de Texel, d’une superficie de 586 km², se trouve dans la mer des Wadden. Elle est la plus grande de l’archipel frison. C’est le lieu idéal pour se promener sur les plages à travers les dunes et les landes mais aussi pour y observer les oiseaux migrateurs comme les oies sauvages. Les grandes plages calmes qui sortent de l’hiver vous garantissent un splendide coucher de soleil à la fin d’une bonne journée de visite au cœur de ces villages et de ces paysages. Lors de votre traversée en ferry, procurez-vous une carte de l’île auprès de la vendeuse de la boutique souvenirs, autant que je me rappelle, celle-ci était gratuite.

Une fois arrivés sur ce lopin de terre, nous avons rapidement fait une halte sur la côte ouest pour un pique-nique et une balade au cœur des landes. Les oiseaux sont au rendez-vous, mais si vous voulez en photographier prévoyez THE objectif, car bien évidemment ils se tiennent à distance. Et si vous n’avez pas le matériel nécessaire, cela n’enlève rien au plaisir d’une promenade illuminée, par un soleil printanier qui éclair les premiers bourgeons.

Nous avons poursuivi notre découverte de l’île en prenant la direction du village d’Ooesterend. Conseillé pour son authenticité, nous avons effectivement apprécié flâner dans ses petites ruelles d’autrefois. Malheureusement, peu de vie au vu de la date de notre passage (encore un peu lointaine de la grande saison estivale), mais ceci n’enlevait rien au charme du lieu, peut-être même le mettait-il en avant…
Sur la route de cette petite ville, nous avons fait une halte à Oudeschild pour son port de pêche, d’ici partent des excursions en mer pour aller à la rencontre des phoques. La rue commerçante et ses boutiques souvenirs vous donnerons un bon aperçu des produits locaux et notamment ceux fabriqués en laine de mouton, puisque l’élevage existe sur l’île depuis des générations.

DSCF0487Après avoir découvert Oosterend, nous avons rejoint la côte ouest pour pour profiter d’un merveilleux coucher de soleil avant de nous trouver une place dans un coin de forêt pour la nuit non loin du musée Ecomare.

Comme prévu pour notre deuxième journée, nous nous sommes rendu au musée Ecomare (13€ par personne) pour y rencontrer les phoques. Le centre / musée est très complet et est avant tout, un lieu de protection pour les animaux marins. En effet, ils favorisent le maintien des espèces marines en soignant tous ceux qu’ils peuvent récupérer sur les plages. Les individus présents au centre Ecomare ne peuvent malheureusement plus survivre dans leur habitat naturel. Soit à cause de leurs blessures, soit parce qu’ils ont perdu leur mère trop tôt et n’ont pu apprendre l’instinct de survie. Vous pourrez avoir davantages d’informations lors du nourrissage des bêtes si vous vous rendez sur place. Le reste du musée donne également de nombreuses explications sur la formation de l’île et la mer des Wadden.

Nous avons profité du reste de la journée pour flâner sur l’île avant de reprendre le ferry pour un retour sur le continent vers de nouvelles aventures.
Maintenant, direction de l’Allemagne afin de nous rendre au Danemark… on vous raconte tout ça dans de futurs articles.

Comment y aller et où dormir ?

L’île de Texel se trouve au nord des Pays-Bas. Pour y aller il vous faut prendre un ferry pour une traversée de 20 min au départ de Den Helder. Ici, un camping (sur parking goudronné) saura très bien vous accueillir, proche du musée maritimes et avec des services irréprochables. 12,50€ pour une nuit avec l’accès aux sanitaires, l’électricité et le WIFI. Le centre-ville est accessible à pieds en 15 minutes environ, ce qui peut permettre un ravitaillement avant d’aller sur l’île.

Pour dormir sur l’île de Texel, les camping-cars trouverons toujours un coin de forêt, mais attention, nous rappelons que le camping sauvage n’est pas légal en Hollande. Hors période estivale nous n’avons pas été embêté mais vaut mieux rester le plus discret possible. Sinon vous trouverez des campings sur l’île sans problème.

Pour la traversé en ferry nous vous conseillons d’embarquer entre le mardi et le jeudi car les tarifs sont moins élevés qu’en weekend, soit 25 € l’A/R. A la période où nous y étions, nul besoin de réserver mais nous ignorons si cela est nécessaire pour la période estivale. Cependant faite attention aux horaires, si vous êtes limites au niveau du temps, n’essayer pas d’attraper le ferry de justesse, profitez plutôt d’une pose en bord de plage au lieu de rester coincés pendant une heure à attendre le prochain.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :